le portail de la science politique française

rechercher

Manuel CERVERA-MARZAL

profil


Post-doctorant(e)


Université d'Aix-Marseille (DICE, UMR 7318)


Science politique



Histoire des idées politiques
Méthodes qualitatives
Philosophie et théorie politique
Politique comparée
Sociologie politique


« Dans la rue et dans les urnes ? Sociologie comparée de la France insoumise et de Podemos »
Une tentative de s’intégrer au système politique et une tentative d’en subvertir les règles cohabitent au sein de Podemos, comme au sein de la France insoumise. Comment une organisation peut-elle abriter ces deux logiques antagoniques sans se disloquer ? Comment franchir le seuil des institutions tout en continuant à s’investir dans des mouvements sociaux ou des syndicats ? Comment des militants initialement investis dans la rue, sur les places dans les universités et dans les entreprises apprivoisent-ils leur nouveau rôle d’élus ? Et comment les institutions sont-elles remodelées par l’irruption d’une nouvelle génération ? Cette recherche s’appuie sur une méthodologie plurielle : récits de vie ; ethnographies ; archives.
Ce dispositif d’enquête permet de tester deux hypothèses. La première est qu’un parti-mouvement ne se réduit pas à la somme de ses deux composantes : il produit de nouvelles façons de militer, de s’organiser et de gouverner. Ma deuxième hypothèse est que le tiraillement entre normalisation et contestation, loin de fragiliser la cohésion interne, stabilise l’organisation militante en reléguant au second plan les autres types de divisions. A cela s’ajoute une histoire sociale des idées politiques mobilisées par les dirigeants de Podemos et de LFI. Il s’agit d’interroger la façon dont ces idées évoluent à mesure qu’elles circulent entre des espaces et des époques.




« Désobéissance civile et libéralisme », Canadian Journal of Political Science, Vol. 46, n°2, 2013, pp. 369-396

« Un échange de bons procédés ? Analyse des transactions entre journalistes et militants d’un collectif de désobéissance civile », Terrains & Travaux, n°27, 2015, pp. 193-211

« Marx contre lui-même. L'héritage marxien de la pensée de Miguel Abensour », Revue Française d'Histoire des Idées Politiques, n°42, 2015, pp. 199-225

« Domination masculine dans le militantisme. Analyse des rapports de genre au sein d’un collectif altermondialiste », SociologieS, novembre 2015.

« Médiatisation et hiérarchisation du militantisme. Le cas d’un collectif de désobéissance civile », Politique et Sociétés, vol. 35, n°1, 2016, pp. 3-25

« Philosophie politique et sociologie : nouvelle(s) articulation(s) », Raisons politiques, n°62, 2016, pp. 143-149

Notice « Désobéissance civile », in Dictionnaire des mouvements sociaux, Fillieule, Olivier, Mathieu, Lilian, Péchu, Cécile (dir.), Paris, Presses de Sciences Po (à paraître en 2019)

« Ordinary Resistance to Masculine Domination in a Civil Disobedience Movement », Frère, Bruno et Jacquemain, Marc (dir.), The Everyday Resistance : French Activism in the Beginning of the XXI Century, Palgrave (à paraître en 2019)

« Podemos, un militantisme tiraillé ? Sociologie d’un mal-être et de ses stratégies d’apaisement », Le malheur militant, Fillieule, Olivier, Leclercq, Catherine, Lefebvre, Rémi (dir.) (chapitre accepté, à paraître en 2019)