le portail de la science politique française

rechercher

Romain CARRAUSSE

profil


Post-doctorant(e)


Université de Pau et des Pays de l'Adour


Geographie



Etudes régionales et locales
Gouvernement et gouvernance
Politiques publiques
Sociologie politique


Mon post-doctorat à l'Université de Pau fait parti de de la chaire de recherche TEEN (Territoires en Transitions Environnementales et Énergétiques) et contribue à SoWeSI, un projet de recherche mené en partenariat entre l’entreprise Total et l’UPPA.
La mission du post-doc consiste à analyser la façon dont est gouvernée et contestée la modernisation écologique. À partir des cas de l'agrivoltaïsme, du photovoltaïque-flottant et des dispositifs citoyens de production d'énergies renouvelables, j'analyse les trajectoires de ces innovations, le cadrage politique dont elles font l'objet aux échelles nationales et territoriales, les différentes conceptions de transition énergétiques auxquelles elles renvoient et leur conflictualité.




Carrausse, R., 2022, Prises et déprises. Retour sur l'itinéraire méthodologique d'une recherche-action au sein de la Compagnie d'Aménagement des Coteaux de Gascogne, in Lardon, S., Houdart, M. (Eds), Itinéraires Méthodologiques. Méthodes, outils, application. Parcours de jeunes chercheurs, Presses universitaires Blaise Pascal
Pour Romain Carrausse, l’Itinéraire méthodologique n’est pas seulement une façon de rendre compte du processus de recherche, c’est aussi un objet de recherche en tant que tel. En effet, en tant que doctorant CIFRe au sein d’une entreprise d’aménagement, la CACG, il analyse les va-et-vient qu’il fait entre sa posture de doctorant, produisant des connaissances scientifiques et celle d’ingénieur d’étude au sein de l’entreprise. L’Itinéraire méthodologique rend compte également des prises avec le terrain et des déprises pour prendre du recul et rédiger la thèse. Cette distanciation et cette réfl exivité lui permettent d’analyser les transformations de la société d’aménagement au sein de laquelle lui-même est inséré. Ces transformations touchent non seulement les savoirs, mais aussi les actions d’aménagement.