le portail de la science politique française

rechercher

ST 23

Gouvernance et industrie extractive minière, du marché global aux politisations locales

Governance and mining extractive industry, from the global market to local politicization

 

Responsables scientifiques :

Sylvain Le Berre (LUSSI, Institut Mines Télécom Atlantique) sylvain.le-berre@imt-atlantique.fr
Sophie Bretesché (LEMNA, Institut Mines Télécom Atlantique) sophie.bretesche@imt-atlantique.fr

L’exploitation des terres et des ressources naturelles cristallisent aujourd’hui de nombreux enjeux, à la fois locaux, transnationaux et globaux, qu’il s’agisse de leur gestion publique, de leur viabilité économique, de leur impact sanitaire et environnemental, mais aussi de la gestion post-exploitation des territoires (Nzoyem et al., 2014 ; Brestesché, 2014 ; Hecht, 2012). Les sociétés contemporaines ont désormais conscience des risques qui accompagnent les industries extractives durant leur période d’exploitation, mais aussi une fois l’activité arrêtée ; cela se traduit par une reconfiguration des procédures d’expertise, des processus décisionnels et de gestion des risques, mais aussi des modes de mobilisation et de contestation des projets miniers, en France et ailleurs (Filer, Le Meur, 2017 ; Merlin, 2014 ; Bretesché, Ponnet, 2012).

L’objectif de cette Section Thématique est triple :

  • Premièrement, il s’agit de réactualiser la recherche en science politique et en sociologie politique sur les industries minières dans un contexte de pression internationale croissante sur le marché des matières minérales, et de relance minière menée par l’Etat français depuis 2012 ;
  • Deuxièmement, il s’agit de renforcer l’ancrage en science politique d’un champ de recherche caractérisé par la domination des sciences du vivant et de la terre, et pour ce qui est des sciences sociales, laissé jusqu’alors en grande partie à d’autres domaines, comme la gestion, la géographie, l’économie et plus récemment la sociologie ;
  • Troisièmement, il s’agit de rassembler les chercheurs travaillant sur les industries extractives et les mines. Dans ce contexte d’actualité aigue sur les enjeux politiques, économiques, énergétiques, et sur les risques sanitaires et environnementaux des mines, il est stratégique de favoriser les synergies et le renforcement des ponts entre les différents réseaux nationaux et internationaux de recherche en la matière.

Ce panel est structuré en trois axes de réflexion :

  • Le premier porte sur les formes de régulation des risques, ainsi que la fabrication, la mise en circulation et l’instrumentation, des modèles de « bonne gouvernance » minière.
  • Le deuxième porte sur les formes de mobilisation et les registres de problématisation des projets miniers, ou des modes de gestion des territoires post-exploitation.
  • Le troisième porte plus précisément sur la question des risques liées aux mines, et de leur ancrage dans le temps et le territoire.

Compte tenu de l’objet d’étude de cette Section Thématique, les approches comparatives et mobilisant des stratégies de recherche inter-disciplinaires retiendront particulièrement notre attention.

 

The exploitation of land and natural resources crystallize today many issues, both at the local, transnational and global levels, in terms of economic viability, environmental pollution, but also in terms of public-policy and post-exploitation management (Nzoyem et al., 2014; Brestesché, 2014; Hecht, 2012). Contemporary societies are particularly attentive to the risks that accompany the extractive industries during their period of exploitation, but also after the cessation of the activity; this entails a reconfiguration of expertise procedures, decision-making and risk management processes, as well as logics and methods of challenging mining projects, in France or elsewhere (Filer, Le Meur, 2017; Merlin, 2014; Bretesché, Ponnet, 2012).

This panel has three goals:

  • First, the goal is to update the research in political science and political sociology on the mining industries, in the context of an increasing international pressure on mineral raw materials, and the mining recovery plan led by the French State since 2012;
  • Second, the aim is to strengthen the political science base of a field of research characterized by the domination of the earth and life sciences, and as far as the social sciences are concerned, until now largely left to other areas such as management, geography, economics and more recently sociology;
  • Third, it aims at bringing together researchers working on mines and extractive industries. In this context of increasing concerns on political, economic, energy, but also health and environmental risks of mines, it is strategic to promote synergies and strengthening bridges between the various national and international research networks on extractive industries.

This panel is divided in three areas of work:
– The first deals with the forms of risk regulation, as well as the formulation, circulation and instrumentation processes of « good governance » models.
– The second deals with the forms of mobilization and contestation registers of mining projects, or the modes of management for post-exploitation territories.
– The third concerns more specifically the question of risks related to mines, and their inscription in time and space.

Due to the focus of this Thematic Panel, our focus will be on comparative approaches and those involving inter-disciplinary research strategies.

Sylvain Le Berre (LUSSI, Institut Mines Télécom Atlantique) et Sophie Bretesché (LEMNA, Institut Mines Télécom Atlantique), Introduction

Axe 1 / Formes de régulation et de gouvernance

Claude LE GOUILL (CREDA & University of Arizona), L’enclave minière dans une perspective historique et comparative. Économie, travail, environnement.

Abdoul Fattah EHRARI (CNAM / LIRSA), Gouvernance et privatisation des mines en Afghanistan

Corine AHOUPE (Université de Yaoundé II-Soa), Gouvernance et industrie minière extractive, du marché global aux politisations locales : Analyse à partir de la dynamique du secteur minier camerounais

Mathilde DENOEL et Martine GUIBERT (LISST – UMR CNRS 5193 & Université de Toulouse 2 – Jean Jaurès), L’activité minière métallifère à ciel ouvert en Argentine : systèmes d’acteurs, processus multiscalaires d’interdépendance et élites locales

Discussion : Sébastien Chailleux (Passages, E2S UPPA & Centre Emile Durkheim, IEP Bordeaux)

Synthèse : Sylvain Le Berre (LUSSI, Institut Mines Télécom Atlantique) et Sophie Bretesché (LEMNA, Institut Mines Télécom Atlantique)

Axe 2 / Risques, durabilité et gestion minière

Matthias KOWASCH (Haute Ecole Pédagogique de Styrie), Durabilité et responsabilité de l’exploitation minière en Autriche

Doris BUU-SAO (CERI – Sciences Po Paris), Faire advenir la « mine durable » ? Discours institutionnels de la relance minière andalouse

Brice LAURENT, Julien MERLIN (CSI – Mines ParisTech), Yann GUNZBURGER (GeoRessources, Mines-Nancy / Université de Lorraine), L’ingénierie de la promesse. Le renouveau minier français et l’exploration comme investissement

Discussion : Sébastien Chailleux (Passages, E2S UPPA & Centre Emile Durkheim, IEP Bordeaux)

Synthèse : Sylvain Le Berre (LUSSI, Institut Mines Télécom Atlantique) et Sophie Bretesché (LEMNA, Institut Mines Télécom Atlantique)

Axe 3 / Formes de mobilisation et de contestation

Damien SCHRIJEN (ARENES – CNRS UMR 6051/ Université de Rennes), Projets extractifs et mobilisations collectives, deux cas bretons

David LORANT (Sciences Po Toulouse), Sylvia BECERRA (CNRS), Marguerite MUNOZ (Université de Toulouse-UPS-CNRS-IRD, LMTG), Les expertises face aux risques : inégalités, légitimités et représentations d’une science repolitisée. Le cas de la mine de Salau

Discussion : Sébastien Chailleux (Passages, E2S UPPA & Centre Emile Durkheim, IEP Bordeaux)

Synthèse et conclusion : Sylvain Le Berre (LUSSI, Institut Mines Télécom Atlantique) et Sophie Bretesché (LEMNA, Institut Mines Télécom Atlantique)

AHOUPE Corine raynahoupe@yahoo.fr

BECERRA Sylvia sylvia.becerra@get.omp.eu

BRETESCHE Sophie sophie.bretesche@imt-atlantique.fr

BUU-SAO Doris doris.buusao@sciencespo.fr

CHAILLEUX Sébastien s.chailleux@gmail.com

DENOEL Mathilde mathilde.denoel@univ-tlse2.fr

EHRARI Abdoul Fattah ehrari.abdoul@orange.fr

GUIBERT Martine guibert@univ-tlse2.fr

GUNZBURGER Yann yann.gunzburger@univ-lorraine.fr

KOWASCH Matthias matthias.kowasch@uni-graz.at

LAURENT Brice brice.laurent@mines-paristech.fr

LE BERRE Sylvain sylvain.le-berre@imt-atlantique.fr

LE GOUILL Claude claudelegouill29@gmail.com

LORANT David david.lorant@sciencespo-toulouse.net

MERLIN Julien julien.merlin@outlook.com

MUNOZ Marguerite marguerite.munoz@get.omp.eu

SCHRIJEN Damien d.schrijen@orange.fr