le portail de la science politique française

rechercher

Congrès 2022

Partenaires

Le 16ème Congrès national de l’AFSP qui se tiendra à Lille du 5 au 7 juillet 2022 est organisé en partenariat avec Sciences Po Lille, le CERAPS (UMR 8026 CNRS) et la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de l’Université de Lille.  

 

SCIENCES PO LILLE

Créée en 1991, Sciences Po Lille est une grande école publique sélective de sciences humaines et sociales. Les étudiantes et étudiants obtiennent à la fin de leur cursus un diplôme de grade master.
Sciences Po Lille est un EPA (Établissement Public Administratif) associé à l’Université de Lille. Elle est également membre du Collegium des grandes écoles de Lille, association qui regroupe sept grandes écoles du site lillois (Centrale Lille Institut, École Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles, Institut Mines-Telecom Lille Douai, École Nationale Supérieure des Arts et Métiers, École Nationale d’Architecture et de Paysage de Lille, École Supérieure de Journalisme de Lille et Sciences Po Lille) et de la Conférence des grandes écoles (CGE). Avec l’Université de Lille et les organismes de recherche, les écoles membres du Collegium participent à l’initiative d’excellence I-SITE.
L’Université de Lille et 4 grandes écoles lilloises – l’École Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles (ENSAIT), l’École Supérieure de Journalisme de Lille (ESJ Lille), l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille (ENSAPL) et Sciences Po Lille – se sont regroupées et prononcées favorablement sur les statuts d’un futur établissement public expérimental de la métropole lilloise (EPE), qui verra le jour au 1er janvier 2022 et prendra le nom “Université de Lille”.
Sciences Po Lille est membre du Réseau ScPo qui réunit 7 Sciences Po (Aix-en Provence, Lyon, Rennes, Saint-Germain-en-Laye, Strasbourg, Toulouse) qui partagent un concours commun (entrée en 1re année), une École d’été sur les pratiques pédagogiques pluridisciplinaires, et un programme de démocratisation (PEI, Programme d’Études Intégrées).
Sciences Po Lille forme les futurs cadres du monde économique, social et politique, en France, en Europe et dans le monde. Les débouchés professionnels sont très variés. La pluridisciplinarité qui caractérise la formation permet d’acquérir des compétences diverses qui sont reconnues et recherchées autant par les entreprises que par les collectivités ou les associations.
Forte de sa position géographique au coeur de l’Europe, à proximité de Londres, Paris et Bruxelles, Sciences Po Lille a développé très tôt une politique internationale avec la mise en place, à partir de 1999, de quatre doubles-diplômes intégrés avec l’Allemagne, la Grande-Bretagne, l’Espagne et l’Italie et de doubles masters avec la Hongrie et la Grande-Bretagne. La troisième année du cursus se déroule en mobilité internationale. Cette année permet notamment aux élèves de perfectionner leurs connaissances linguistiques et de s’ouvrir à une autre culture.
Les étudiantes et étudiants de Sciences Po Lille peuvent aujourd’hui compter sur un portefeuille de plus de 235 accords internationaux dans plus de 50 pays. Depuis 2013, l’École organise une Summer School sur des thématiques qui traitent des relations entre l’Europe et le Monde. Sciences Po Lille accueille depuis six ans une International Academy pendant l’été. Elle organise également chaque année un concours de recrutement en Chine (Canton, Shanghai, Pékin).
Sciences Po Lille a également un accord avec le meilleur Master de science politique au monde (School of Advanced International Studies – SAIS – à Bologne, Italie) qui dépend de l’Université Johns Hopkins à Baltimore (USA) et propose depuis la rentrée 2020 un double-diplôme “Management des po litiques publiques” avec l’EDHEC.
Le cycle master est profondément réformé depuis la rentrée 2021. Il est conçu dans une optique de professionnalisation progressive. Il doit permettre aux étudiantes et aux étudiants d’intégrer directement le monde professionnel à l’issue de leur formation. Les majeures proposées sont conçues en étroit partenariat avec les milieux professionnels concernés. Le cycle master se déroule sur deux années (4 semestres). Le cursus se termine par un 4e semestre dédié au stage de fin d’études, d’une durée de 6 mois, en France ou à l’international, en fonction de la majeure choisie (des bourses d’aide à la mobilité sont proposées).
Les étudiantes et les étudiants choisissent parmi 17 formations dont 2 doubles-diplômes avec des institutions partenaires et 2 doubles-masters internationaux. Quatre formations sont proposées en apprentissage en 2e année du cycle master (semestres 3 et 4) : Management des institutions culturelles (MIC), Management raisonné des entreprises (MRE), Boire, Manger, Vivre (BMV), Gouvernance des territoires urbains (GTU). Les étudiantes et les étudiants seront amenés à choisir une transverse parmi 6 proposées, leur permettant d’acquérir des compétences complémentaires à celles dispensées dans leur majeure.
D’autres formations, parfois gérées en partenariat, sont accessibles directement en 5e année, notamment dans le domaine de la recherche et de l’enseignement.
Sciences Po Lille propose un cycle préparatoire à l’École Nationale d’Administration et aux concours de la haute fonction publique et en association avec l’Université de Lille, une préparation à l’Agrégation de sciences économiques et sociales, la meilleure de France, ainsi qu’un Master Recherche en science politique. Depuis 2011, Sciences Po Lille et l’ESJ Lille (École Supérieure de Journalisme) offrent aux étudiantes et étudiants lauréats de leur concours commun une double diplomation.
L’école accueille chaque année entre 50 et 100 auditrices et auditeurs en formation continue. Le programme HER (Hautes Études Régionales) rassemble des cadres de la fonction publique, des entreprises et des associations de la région Hauts-de-France. La formation MDS (Manager le Dialogue Social) permet aux acteurs des RH d’approfondir leurs connaissances des enjeux du dialogue social. La formation HER Santé (Hautes Études Régionales en Santé) accueille le personnel hospitalier, soignants et non-soignants, afin de les amener à mieux maîtriser les enjeux et les particularités de la gouvernance et du management dans le secteur de la santé des Hauts-de-France. La formation ESS en HDF (Économie Sociale et Solidaire en Hauts-de-France), montée en partenariat avec la CRESS (Chambre Régionale de l’Économie Sociale et Solidaire), propose à l’entrepreneur débutant, au dirigeant confirmé, au bénévole accompagnant, à l’élu en charge de l’ESS de professionnaliser ses pratiques dans ce pan essentiel de l’activité économique et sociale de notre région. Parmi les projets pour 2021/2022 on retrouve le développement d’une offre de formation pour les élus et un cycle de formation pour les managers de la fonction publique.
Le dynamisme de Sciences Po Lille se traduit également par la richesse de sa vie associative et étudiante. Une quarantaine d’associations propose un programme de conférences et d’événements d’une variété et d’une qualité reconnues en France (quatre à cinq événements par semaine). Un créneau associatif est spécifiquement réservé au développement des projets. L’école est également très active dans l’accompagnement du projet professionnel des étudiantes et étudiants (séminaires, conférences, coaching). Ces programmes se font en étroite relation avec l’Association des alumni de Sciences Po Lille.
Les thématiques de Recherche autour des enjeux contemporains sont au coeur des enseignements dispensés. Les enseignantes-chercheuses et les enseignants chercheurs appartiennent aux laboratoires de sciences humaines et sociales du site lillois : CERAPS (science politique et droit public), CLERSE (économie et sociologie), CRDP (droit public), CECILLE (langues et civilisations), IRHiS (histoire). Sciences Po Lille est désormais co-tutelle du CERAPS avec l’Université de Lille et le CNRS.
Sciences Po Lille a fait de la diversité sociale un des principaux axes de son développement, en créant dès 2007 son programme de démocratisation, le Programme d’Études Intégrées (PEI). Ce programme bénéficie à près de 1 000 jeunes de 107 collèges et lycées des Hauts-de-France par an.

Pour en savoir plus…

 

CERAPS

Le Centre d’études et de recherches administratives, politiques et sociales est un laboratoire de recherche qui associe la science politique le droit public et la sociologie.
Adossé à des formations en science politique (master de science politique) et en droit public (master droit du numérique), le CERAPS regroupe des chercheur·es, enseignant·es-chercheur·es et des doctorant·es en science politique et en droit public mais aussi en sociologie.
Le Laboratoire compte 11 ITA/BIATSS (5 personnels CNRS, 6 personnes de l’Université de Lille), 9 chercheur·es CNRS, et 48 enseignant·es-chercheur·es, en poste principalement à la Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales et à l’Institut d’études politiques de Lille mais aussi dans d’autres composantes de l’Université de Lille. Le CERAPS accueille par ailleurs une cinquantaine de doctorant·es, aux deux tiers financé·es.
Depuis novembre 2018, le CERAPS est officiellement associé au CPDS (Centre de recherche sur les politiques et le développement social) de l’Université de Montréal dans le cadre du Laboratoire International Associé (LIA) Principe (Pratiques Informelles du Politique.)
Le CERAPS a le souci de mener des recherches de qualité ouvertes sur la société et, en tant que collectif de travail, cherche à développer des relations faites d’échanges, d’intelligence critique, de coopération et de convivialité.
L’activité scientifique du CERAPS porte sur les mutations qui affectent l’ordre politique contemporain, et ce à différents niveaux :
– la construction d’espaces politiques supra-nationaux,
– les rapports des citoyens à la politique (participation, engagement, vote…)
– les modes de gouvernement et de légitimation des Etats démocratiques,
– les institutions publiques et les organisations politiques (partis, syndicats, ONG, associations, etc.),
– les processus d’élaboration et d’imposition des normes juridiques.
Le projet scientifique du laboratoire (2019-2024) s’articule ainsi :
– 4 Axes thématiques
Axe 1 : Gérer le vivant. Action publique et mobilisations.
Responsables : Magali Dreyfus, Caroline Huyard, Mathilde Szuba
Axe 2 : Représenter les intérêts sociaux.
Responsables : Nicolas Kaciaf, Rémi Lefebvre, Aude Lejeune
Axe 3 : Territoires : conflictualité, inégalités et différenciation de l’action publique
Responsables : Stéphane Bracq, Jacobo Grajales, Sarah Mazouz
– 1 Axe transversal
Les technologies innovantes, instruments de reconfiguration des rapports public / privé
Responsable : Marcel Moritz.
Le CERAPS est aussi connu pour son École d’été de Lille, plus ancienne école thématique récurrente du CNRS toutes disciplines confondues, qui est une formation consacrée aux méthodes quantitatives en sciences sociales. Elle est organisée par le Ceraps depuis 1987. Il s’agit d’une des formations de ce type reconnues officiellement par l’ECPR et la seule en langue française. Dirigée depuis sa création par Annie Laurent et jusqu’à 2008 puis par Jean-Gabriel Contamin, elle l’est désormais par Étienne Penissat, Thomas Soubiran, Julien Boelaert, Camille Herlin-Giret et Cécile Rodrigues. La formation se déroule dans les locaux de l’Institut d’études politiques de Lille. Elle se compose de cinq jours de cours.

Pour en savoir plus…

 

FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES, POLITIQUES ET SOCIALES DE L’UNIVERSITE DE LILLE 

La Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de l’Université de Lille accueille ses étudiant.e.s sur un site qui allie harmonieusement tradition et modernité architecturales. Héritière d’une longue tradition universitaire remontant à la création en 1559 de la Faculté de droit de Douai par Philippe II, roi d’Espagne, cette Faculté est une des plus grandes Facultés de droit en France et une des plus importantes composantes de la nouvelle Université de Lille.
Elle rassemble plus de 8000 étudiants sur les sites de Lille et de Cambrai, qui préparent l’une des 4 licences générales, des 3 licences professionnelles, des 18 diplômes universitaires ou l’un des 34 parcours des 10 mentions de Master délivrés par notre institution.
Elle est portée par une équipe enseignante pluridisciplinaire, composée d’environ 200 enseignants ou enseignants-chercheurs, et sur une équipe administrative d’une cinquantaine de personnes.
La Faculté des sciences juridiques, politiques et sociales est d’abord et avant tout un lieu d’enseignement où on peut découvrir les principes fondamentaux qui gouvernent le droit, la science politique et l’économie ainsi que leurs fondements historiques.
Elle est aussi un lieu de recherche. Elle accueille en son sein plusieurs laboratoires de recherche en droit, histoire du droit, science politique et économie (CERAPS, CHJ, CRDP, LEM) de renommée internationale, les travaux de leurs chercheurs contribuant à irriguer les enseignements et les formations des dernières découvertes dans chacune de ces disciplines.
Elle est aussi le lieu de nombreux projets et manifestations organisés par les associations étudiantes comme par les enseignant.e.s ou le personnel administratif : ciné-club, conférences-débats, expositions, nuits des séries, nuit du droit, concours de plaidoirie ou d’éloquence, événements festifs.
Elle a enfin développé de nombreux accords avec des Universités étrangères pour permettre aux étudiants de découvrir pendant un semestre au moins comment le droit, la science politique ou l’administration économique et sociale s’enseignent dans d’autres pays, tout en permettant à ses étudiants de suivre sur Lille des enseignements de spécialité en langue étrangère à chaque semestre.

Pour en savoir plus…