le portail de la science politique française

rechercher

Actualité

CNRS 2020 : toutes les infos pour l’accueil dans les labos

L’AFSP vous propose de retrouver ici toutes les informations utiles pour l’accueil dans les laboratoires. Vous sollicitez le soutien d’un labo pour la campagne de recrutement 2020 ? Consultez la notice de l’UMR !

Pour envoyer les infos de votre labo : isabelle.rocca@sciencespo.fr

 

ARENES (UMR 6051)

Les candidat-e-s au concours CNRS 2020 (en priorité mais non exclusivement sections 36, 40, 52 et 53) sollicitant le soutien de l’UMR 6051 ARENES (Univ-Rennes – EHESP – CNRS)  sont invité-e-s à nous adresser leurs demandes avant le 25 novembre 2019 dernier délai.
Veuillez vous informer en consultant le site ARENES http://www.arenes.eu et vous rapprocher  de la direction de l’unité ou des responsables d’équipe ou de chantier transversal avant tout dépôt de candidature.
Nos équipes et nos chantiers reflètent nos orientations scientifiques.
Trois équipes :
– Politiques sociales et de santé. Inégalités et populations
– Engagement, vie politique et médias
– Institutions et échelles d’action publique
Quatre chantiers transversaux :
– Environnement, développement  durable et écologie politique
– Rapports ordinaires au genre
– Âges de la vie et transitions
– Médiatisation et construction  des problèmes publics
Les dossiers devront comporter les pièces suivantes :
– le projet de recherche présenté au CNRS (il peut s’agir d’une version provisoire selon l’avancement de sa rédaction) ;
– un Curriculum Vitae ;
– le rapport de soutenance de thèse ;
– une lettre de motivation expliquant le choix d’ARENES.
Merci de les envoyer, par courriel uniquement, à  Sylvie Ollitrault, sylvie.ollitrault.1@sciencespo-rennes.fr,  avec copie à Marylène Bercegeay, marylene.bercegeay@univ-rennes1.fr, responsable  administrative.
Tous les dossiers reçus seront transmis aux membres du Conseil d’unité d’ARENES qui les examinera et se prononcera le 16 décembre  2019.
Les candidat-e-s soutenu-e-s par le laboratoire recevront une lettre de la directrice d’ARENES, Sylvie Ollitrault, les informant de la décision prise. Ils/elles seront accompagné-e-s  lors de la finalisation du projet scientifique et de la préparation  de l’audition.

Centre Émile Durkheim (UMR 5116)

Le Centre Émile Durkheim (UMR 5116 CNRS/Sciences Po Bordeaux/Université de Bordeaux) invite les candidat·e·s aux concours CNRS 2020 (prioritairement pour les sections 36 et 40) qui souhaiteraient demander le soutien de notre unité, à se reporter au calendrier ci-après.
Les dossiers de candidature provisoires sont attendus jusqu’au 4 décembre 2019. Ils doivent contenir CV, rapport de soutenance de thèse, courrier justifiant la demande de soutien du CED, projet de recherche CNRS en l’état, et doivent être envoyés à : Xabier Itçaina, directeur du CED (x.itcaina@sciencespobordeaux.fr) et Delphine Thivet, directrice adjointe du CED (delphine.thivet@u-bordeaux.fr).
Les candidatures seront examinées par le Conseil de laboratoire de l’unité. Les candidat·e·s seront inform·e·s le 19 décembre 2019 de leur soutien éventuel par le CED en fonction de la qualité du dossier et de la proximité de l’objet de recherche des candidat·e·s avec les axes de recherche du laboratoire. Le CED enverra dans la foulée une lettre de soutien aux candidat·e·s retenu·e·s.
Les candidat·e·s soutenu·e·s par le CED et déclar·e·s « admis à poursuivre » (auditionné·e·s) pourront solliciter la direction du laboratoire pour organiser des auditions blanches au début de l’année 2020.
Le Centre Émile Durkheim – Science politique et sociologie comparative, est structuré en cinq Axes de recherche et sept Ateliers transversaux : https://durkheim.u-bordeaux.fr/
Les candidat-e-s sont invité·e·s à prendre connaissance des critères d’évaluation et des recommandations émises par leurs sections respectives.

Centre d’études européennes et de politique comparée de Sciences Po (CEE, UMR8239)

Les candidates et candidats au concours CNRS 2020 qui souhaitent solliciter le soutien du Centre d’études européennes et de politique comparée de Sciences Po (UMR8239), sections 36 et 40,  sont invités à adresser au plus tard le vendredi 22 novembre 2019 les pièces suivantes, par courriel uniquement, à Linda Amrani, Secrétaire générale du CEE (linda.amrani@sciencespo.fr) :
– le projet de recherche présenté au CNRS (dans une version provisoire selon l’avancement de sa rédaction)
– un CV
– le rapport de soutenance de thèse
– une lettre de motivation expliquant le choix du CEE
Chaque dossier sera transmis aux membres du Conseil d’unité et examiné début décembre. En fonction des avis exprimés, les candidates et candidats soutenus par le laboratoire recevront une lettre de confirmation de ce soutien dans le courant du mois de décembre. Leur seront proposés des conseils pour améliorer leur projet avant dépôt puis des « auditions blanches » seront organisées en temps voulu afin de soutenir et d’accompagner la préparation des candidates et candidats pré-sélectionnés par le CNRS.
Il est également recommandé aux candidates et candidats de se reporter aux « guides du candidat » diffusés par les sections concernées.
Dirigé par Florence Haegel depuis septembre 2016, le Centre d’études européennes et de politique comparée de Sciences Po (UMR 8239) est une unité de recherche pluridisciplinaire qui se consacre à l’analyse comparative du politique en privilégiant la production de connaissances sur l’Europe. Il met en œuvre des approches comparatives intra-européennes et des recherches comparant l’Europe et d’autres parties du monde. Il investit dans les méthodes de recherche en sciences sociales tant qualitatives que quantitatives.
Les domaines de recherche privilégiés se regroupent autour de quatre grands axes de recherche qui s’emboitent les uns aux autres :
– les transformations du capitalisme ;
– les villes, frontières et (im)mobilités ;
– l’Etat comme producteur des politiques publiques ;
– la mise sous tension de la démocratie représentative.
Le CEE rassemble aujourd’hui 30 chercheures et chercheurs confirmés (FNSP, CNRS, PU), une cinquantaine de doctorantes et doctorants et jeunes docteures et docteurs et plus d’une trentaine de chercheures et chercheurs associés, français et étrangers.
La politique scientifique du Centre vise à une large ouverture internationale par la diffusion des travaux scientifiques en langues étrangères, une dynamique européenne de recrutement, un investissement au sein des réseaux scientifiques plurinationaux et le développement à la fois de coopération avec des institutions de recherche à l’étranger et d’une stratégie d’accueil de chercheures et chercheurs invités.
La recherche ne se concevant pas sans la transmission, l’enseignement, la formation et l’accueil des jeunes chercheures et chercheurs sont au cœur des missions du CEE et les chercheures et chercheurs du Centre sont très largement impliqués dans les programmes d’enseignement de Sciences Po à tous les niveaux. Ils sont affiliés à quatre départements (science politique, sociologie, droit et histoire) ainsi qu’à l’École des affaires internationales (PSIA), à l’École urbaine, à l’École d’affaires publiques et bien sûr à l’École doctorale.
Pour plus d’informations sur les activités de recherche du laboratoire: http://www.sciencespo.fr/centre-etudes-europeennes/fr

Centre d’études des mouvements sociaux (CEMS)

Les candidat.e.s aux concours 2020 du CNRS peuvent solliciter le soutien du Centre d’études des mouvements sociaux (CEMS), notamment pour les sections 36, 38, 40 et 53.
Les travaux menés au CEMS s’organisent autour de 4 principales thématiques de recherche et d’équipes associées, au sein desquelles les candidat.e.s soutenu.e.s pourront être accueilli.e.s.
– théories et pratiques de l’enquête
– mobilisations collectives et problèmes publics
– technosciences, économies, infrastructures
– risques, violences, réparations
Les personnes intéressées sont invitées à envoyer leur dossier à Sezin Topçu (sezin.topcu@ehess.fr) avant le 10 novembre 2019.
Ce dossier doit comprendre:
* une version préliminaire du projet de recherche;
* un curriculum vitae (avec une présentation claire des publications)
* et dans l’hypothèse où elles sont déjà disponibles, des copies de la thèse et du rapport de soutenance.
Les dossiers seront examinés par des rapporteurs, puis discutés en conseil de laboratoire. Les candidat.e.s soutenu.e.s par le CEMS seront annoncé.e.s le 22 novembre 2019. Courant décembre, ils.elles bénéficieront des conseils scientifiques sur leur projet; nous organiserons également des auditions blanches.
Pour en savoir plus sur le CEMS (EHESS/CNRS FRE2023/INSERM U1276) et son projet scientifique: http://cems.ehess.fr/index.php?4073

Centre nantais de sociologie (CENS, UMR 6025)

Les candidats au concours CNRS 2019-20 (sections 36 et 40) qui souhaitent demander un rattachement CENS (UMR-6025-CNRS/ Université de Nantes) sont invités à prendre rapidement contact avec l’équipe de direction du laboratoire, Marie Cartier (marie.cartier@univ-nantes.fr) et Baptiste Viaud (baptiste.viaud@univ-nantes.fr) en leur adressant avant le 12 novembre 2019 :
– un pré-projet de 2 pages
– un CV (comportant une liste de publications et un résumé de la thèse)
– le rapport de soutenance de thèse ou les pré-rapports si la thèse n’a pas encore été soutenue.
Ce dossier sera examiné en conseil de laboratoire le 14-11-19 et si retenu il sera suivi par deux membres du CENS qui aideront la ou le candidat(e) dans la préparation de son dossier de concours (pour des informations sur les axes du CENS, voir son site : www.cens.univ-nantes.fr). La décision de soutenir formellement les candidats sera prise avant la mi-décembre au vu de la rédaction quasi-définitive du projet et les lettres de soutien seront adressées aux candidats.  Une préparation à l’oral sera ensuite organisée au printemps 2020.

Centre d’Études Politiques de l’Europe Latine (CEPEL, UMR 5112)

Les candidat.e.s au concours CNRS 2020 (sections 36, 40, 52, 53) qui souhaitent solliciter le soutien du CEPEL/UMR 5112 (http://cepel.edu.umontpellier.fr/) sont invité.e.s à adresser avant le vendredi 29 novembre 2019 les pièces suivantes à Ludovic Sposito, Responsable Administratif du CEPEL (ludovic.sposito@umontpellier.fr) :
• le projet de recherche présenté au CNRS (ou un résumé détaillé)
• un CV
• le rapport de soutenance de thèse
• une lettre expliquant le choix du CEPEL comme laboratoire d’accueil
Chaque dossier sera transmis aux membres du conseil de laboratoire et soumis au vote lors de la réunion du 17 décembre 2019. Les candidat.e.s soutenu.e.s recevront une lettre de soutien avant le 20 décembre 2019. Une préparation à l’élaboration du dossier et à la préparation de l’audition pourra leur être dispensée à leur demande.
Dirigé par Emmanuel Négrier, directeur de recherche au CNRS depuis août 2018, le CEPEL est une unité de recherche pluridisciplinaire qui se développe autour de trois axes principaux : Santé, Environnement, Territoires politiques.
Le CEPEL est partie prenante de l’I-SITE MUSE de l’Université de Montpellier (http://muse.edu.umontpellier.fr/li-site-muse/).

Centre d’Etudes et de Recherches Administratives, Politiques et Sociales (CERAPS, UMR 8026)

Les candidat-e-s aux concours du CNRS dans les sections 36, 40 et 53 qui souhaitent être soutenu-e-s par le  CERAPS, UMR 8026 (CNRS/Université Lille2), sont invité-e-s à envoyer un courriel  avant le vendredi 29 novembre à : Julien.talpin@univ-lille.fr et etienne.penissat@univ-lille.fr
Ce message doit être accompagné d’un CV et d’un projet de recherche, ce dernier document ne devant pas nécessairement présenter une forme aboutie au moment de la prise de contact. Merci d’indiquer les sections dans lesquelles vous candidatez. Une réponse du CERAPS sera envoyée le 6 décembre au plus tard.
Les candidat-e-s sélectionné-e-s par le conseil de laboratoire pourront bénéficier d’un soutien personnalisé (aide à la rédaction du projet et à la préparation de l’audition).
Le laboratoire désignera un membre référent pour suivre et conseiller chaque candidat-e jusqu’à la finalisation du projet. Une lettre de soutien sera envoyée à l’ensemble des candidat-e-s sélectionné-e-s par le conseil de laboratoire.
Le projet scientifique du Centre (2019-2024) est mis en œuvre par quatre équipes réparties selon quatre axes de recherches qui s’articulent étroitement au champ scientifique international:
– Axe « Gérer le vivant. Action publique et mobilisations. »
-Axe « Représenter les intérêts sociaux. »
-Axe « Territoires : conflictualité, inégalités et différenciation de l’action publique »
-Axe tranversal : « Les technologies innovantes, instruments de reconfiguration des rapports public / privé »
http://ceraps.univ-lille2.fr/fr/axes-de-recherche.html
Par ailleurs, le laboratoire encourage les projets à la croisée de ces axes et des disciplines représentées en son sein (démocratie participative et processus de politisation, sociologie des organisations internationales, sociologie électorale, sociologie des organisations politiques, sociologie du droit, politiques de santé, politiques locales, sociologie de la lutte contre les discriminations…). Pour plus d’informations, veuillez consulter le site du laboratoire : http://ceraps.univ-lille2.fr

Centre de Recherches Internationales (CERI, UMR 7050)

Les candidat.es au concours CNRS 2019 (sections 36 et 40) sollicitant le soutien du Centre de recherches Internationales sont invité.es à nous adresser leurs demandes avant le lundi 2 décembre 2019 à minuit, dernier délai.
Les dossiers devront comporter les pièces suivantes :
–       le projet de recherche présenté au CNRS (il peut s’agir d’une version provisoire selon l’avancement de sa rédaction)
–       un Curriculum Vitae
–       le rapport de soutenance de thèse.
–       une lettre de motivation expliquant le choix du CERI
Merci de les envoyer, par courriel uniquement, à Ewa Kulesza, directrice exécutive du CERI (ewa.kulesza@sciencespo.fr), avec copie à Christine Briatte, assistante du directeur (christine.briatte@sciencespo.fr).
Tous les dossiers reçus seront transmis aux membres du Conseil d’unité du CERI qui les examinera et se prononcera le 16 décembre 2019.
Les candidat.es soutenu.es par le laboratoire recevront dans la semaine du 16 décembre 2019 une lettre du directeur du CERI, Alain Dieckhoff, les informant de la décision prise.
https://www.sciencespo.fr/ceri/

Centre de Recherche sur les Liens Sociaux (CERLIS, UMR 8070)

Les candidat.e.s au concours CNRS 2019 (pour les sections 36 et 40) qui souhaitent solliciter le soutien du CERLIS (Centre de Recherche sur les Liens Sociaux, UMR 8070, CNRS, Université Paris Descartes, Université Sorbonne Nouvelle) sont invités à prendre contact avec la direction du laboratoire (direction.cerlis@parisdescartes.fr) et les responsables des domaines de recherche (cf. liste ci-dessous) avant le 30 novembre 2019. Dans la mesure du possible, merci de nous adresser à les pièces suivantes  :
– un CV (comportant une liste des publications et des expériences universitaires) ;
– un résumé de la thèse et le rapport de soutenance (si vous en disposez) ;
– une courte lettre de motivation expliquant la manière dont le projet de recherche s’articulent avec les domaines de recherche du CERLIS (cf. ci-dessous) ;
– un projet de recherche (éventuellement inachevé)
Le site web du CERLIS (www.cerlis.eu) permet de connaître les activités du laboratoire. Il est important de noter que depuis 2019, les recherches conduites au CERLIS sont organisées autour de quatre thèmes principaux et de deux axes transversaux et que les candidat.e.s devront pouvoir insérer leurs recherches dans cette structuration.
Domaines thématiques (et responsables) :
• Culture, Médias, Sociabilités – Sylvie Pflieger, Olivier Thévenin
• Éducation, socialisation, âges de la vie  – Laurence Corroy, Gaële Henri
• Famille, individualisation, institutions – Christophe Giraud, Olivier Masclet
• Travail, classes, styles de vie – Emmanuel de Lescure, Delphine Serre
Axes transversaux :
• Genre – Rebecca Rogers
• Numérique – Éric Dagiral
Les candidatures seront examinées courant décembre par les responsables (des thèmes et axes transversaux) et la direction du laboratoire.

Centre d’études et de recherches de sciences administratives et politiques (CERSA, UMR 7106)

Les candidat.e.s aux concours CNRS 2020 (sections 36 et 40) qui souhaitent solliciter le soutien du CERSA, Centre d’études et de recherches de sciences administratives et politiques, UMR 7106 (CNRS/Université Paris 2) sont invité.e.s à envoyer leurs candidatures avant le 6 décembre 2018 au directeur du laboratoire, Yves Surel (yves.surel@gmail.com) et à la directrice adjointe, Géraldine Aïdan (geraldine.aidan@cnrs.fr)
Les dossiers devront comporter :
• un CV
• le projet de recherche CNRS ou sa version en cours de rédaction
• le rapport de soutenance de thèse
• une brève justification de la demande de rattachement au CERSA
Les dossiers seront examinés lors du Conseil de laboratoire pour un envoi des lettres de soutien en décembre.
Le programme de recherche du CERSA est décliné autour de deux axes principaux, sur les transformations de l’État de l’action publique d’une part, et les mutations des normativités d’autre part.
Pour plus d’informations, veuillez consulter le site du laboratoire: http://cersa.cnrs.fr ou prendre contact directement avec Yves Surel ou Géraldine Aïdan.
Les candidat.e.s soutenu.e.s par le Cersa bénéficieront d’un accompagnement durant toute la durée de la campagne.

Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP, UMR 8183)

Le Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP, UMR 8183) invite les candidat.e.s aux concours CNRS 2020 souhaitant bénéficier du soutien du laboratoire pour les sections 33, 36 et 40 à prendre contact avec Christian Mouhanna (mouhanna@cesdip.fr), Jacques de Maillard (demaillard@cesdip.fr) et Mathilde Darley (mathilde.darley@cesdip.fr).
Les 4 thèmes de recherches du Cesdip sont les suivants : Justice pénale et institutions pénitentiaires ; Prévention et sécurité urbaine ; Migrations, minorités, discriminations ; Déviances et engagements.
Les candidat.e.s enverront un CV, leur rapport de soutenance de thèse et un projet de recherche (y compris dans une version encore provisoire) pour le 12 novembre 2019 et seront informé.e.s début décembre de la décision du Cesdip de soutenir ou non leur candidature.
Pour en savoir plus sur le Cesdip : https://www.cesdip.fr/

Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP, UMR 8209)

Les candidat.e.s au concours CNRS 2020 de chargé.e de recherche (sections 36 ou 40 et CID 53 du Comité national) qui souhaitent solliciter le soutien du Centre européen de sociologie et de science politique (CESSP, UMR 8209, CNRS-EHESS-Univ. Paris 1) sont invité.e.s à envoyer, avant le 1er décembre 2019, leur CV, le rapport de soutenance de leur thèse, un article jugé significatif de leur travail, et leur projet de recherche. Ce dernier document sera fourni dans une version la plus aboutie possible, suivant l’avancement de sa rédaction. Concernant le format du projet, les candidat.e.s se reporteront aux « guides du candidats » diffusés par les sections concernées.
Les candidat.e.s indiqueront dans le corps du message transmis au laboratoire le titre de la thèse et le titre du projet.
Les candidat.e.s soutenu.e.s par le laboratoire recevront une lettre de confirmation de ce soutien dans le courant du mois de décembre. Leur seront par ailleurs proposés des conseils pour améliorer leur projet, ainsi que des « auditions blanches », permettant de travailler la présentation orale.
Les dossiers doivent être envoyés, exclusivement par voie électronique, à François Denord francois.denord@cnrs.fr , Wilfried Lignier wilfried.lignier@cnrs.fr et Jocelyne Pichot pichot@msh-paris.fr .
Le CESSP réunit deux équipes de recherche, le Centre de sociologie européenne (CSE) et le Centre de recherches politiques de la Sorbonne (CRPS). Les trois axes de recherche principaux du CESSP, communs aux deux équipes, sont les suivants : « Going global ? » Processus d’internationalisation et d’européanisation ; Pouvoirs et rapports de domination ; Production et diffusions des savoirs et des biens culturels. Pour plus de détails sur le contenu de chacun de ces axes, merci de se reporter au site web du laboratoire.

Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF – UMR 7048)

Les candidats au concours CNRS 2020 (sections 36 et 40) qui souhaiteraient bénéficier du soutien du Centre de recherches politiques de Sciences Po (CEVIPOF – UMR 7048) peuvent transmettre leur demande à Martial Foucault, directeur du CEVIPOF, à l’adresse suivante : christine.gire@sciencespo.fr
Elle sera constituée d’un CV détaillé, d’une lettre de motivation, du rapport de thèse (si disponible) et d’un projet de recherche (ou avant-projet).
Ce dossier devra être remis le mercredi 4 décembre 2019 au plus tard pour examen en conseil de gestion de laboratoire.
Les candidats soutenus par le CEVIPOF pourront bénéficier d’une préparation (finalisation du projet et audition blanche).
En tant que centre de recherche pluridisciplinaire en science politique, les axes de recherche du CEVIPOF couvrent la sociologie électorale, la sociologie politique et la théorie politique.
Les approches méthodologiques sont plurielles et concernent autant la France que les démocraties développées. Le laboratoire est structuré autour de 3 axes :
Axe 1 : Attitudes et comportements politiques
Axe 2 : Recompositions institutionnelles
Axe 3 : Figures et transformations de la citoyenneté
Pour plus d’information sur les domaines d’activité et les champs de recherche du Centre : http://www.cevipof.com

Centre d’histoire sociale des mondes contemporains (CHS, UMR 8058)

Dans le cadre de la prochaine campagne de recrutement du CNRS, les candidat.e.s aux concours de chargé de recherche souhaitant le soutien du Centre d’histoire sociale des mondes contemporains (CHS, UMR 8058) sont invité.e.s à envoyer leur projet de recherche (ou sa version en cours de rédaction), leur CV et leur rapport de soutenance, ainsi qu’une brève lettre de motivation de la demande de soutien avant le 7 décembre 2019 à l’équipe du CHS.
@ : Emmanuel Bellanger (DU) emmanuel.bellanger@univ-paris1.fr ; Isabelle.Lespinet-Moret (DA) isabelle.lespinet-moret@univ-paris1.fr ; Camille Bourdiel camille.bourdiel@univ-paris1.fr (RA)
Les dossiers seront examinés par le conseil de laboratoire et pour les candidatures soutenues par le CHS une préparation à l’audition sera proposée.
Le Centre d’histoire sociale des mondes contemporains (CHS), UMR 8058 CNRS/Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, est un laboratoire d’histoire sociale ouvert à la pluridisciplinarité. Depuis le mois de septembre 2019, son équipe a intégré le Campus Condorcet SHS : Site : http://histoire-sociale.cnrs.fr
L’histoire sociale constitue la matrice du laboratoire fondé en 1966 par Jean Maitron. Les recherches menées au sein de l’unité s’efforcent d’éclairer l’histoire sociale, culturelle, politique des sociétés contemporaines. Ses questionnements se sont renouvelés autour de grandes thématiques : l’histoire du travail, l’histoire des sociétés urbaines, l’histoire sociale des conflits et des guerres, l’histoire des migrations et des sociétés coloniales et postcoloniales, l’histoire sociale des représentations, l’histoire des mouvements sociaux, de la militance et de la politisation des mondes populaires.
Quatre axes de recherche structurent l’activité scientifique du laboratoire :
– « Pouvoirs, contre-pouvoirs, engagements et conflits »
– « Environnement, ville et sociétés urbaines »
– « Travail, santé, loisirs »
– « Sociétés culturelles, média(tisa)tions, diffusions »
Les questions relatives aux dimensions du genre et à la diversité des groupes sociaux et de leurs organisations, aux transformations des territoires, aux enjeux environnementaux et aux formes de socialisation, au travail et dans la ville, forment le terreau commun des recherches des membres du laboratoire.
L’unité est également un laboratoire d’intervention sociale et de diffusion de la recherche auprès d’un large public.

Centre de Recherche et de Documentation des Amériques (CREDA, UMR 7227)
Nous invitons les candidat.e.s souhaitant postuler au CNRS et demander un rattachement au laboratoire CREDA en science politique (40), en sociologie (36) ou en anthropologie (38) à nous envoyer :
-un CV
-le résumé long de leur thèse accompagné de leur rapport de soutenance
-leur projet de recherche CNRS
avant le 30 novembre, afin de permettre des discussions et des allers-retours sur leur projet avant le dépôt officiel des candidatures.
Le CREDA (Centre de Recherche et de Documentation sur les Amériques) est une laboratoire pluridisciplinaire de sciences sociales (histoire, sociologie, science politique, anthropologie, géographie, économie), situé sur le nouveau campus Condorcet à Aubervilliers. Ses chercheur.e.s travaillent principalement, mais non exclusivement, sur les Amériques.
Les trois axes thématiques autour desquels est organisé le laboratoire sont les suivants :
-Action publique/Action collective
-Colonialités/Altérités
-Transitions écologiques américaines
Il existe aussi des projets collectifs de recherche hors axes (ANR, LIA…).
Pour la science politique, merci d’envoyer à cgoirand@wanadoo.fr et marie-laure.geoffray@sorbonne-nouvelle.fr
Pour l’anthropologie, à capucine.boidin@sorbonne-nouvelle.fr
En mettant à chaque fois le directeur du laboratoire en copie: olivier.compagnon@gmail.com

Centre de recherches sociologiques et politiques de Paris (Cresppa, UMR 7217)

Le Cresppa (UMR 7217, sections 36 et 40), laboratoire de sociologie et de science politique, dont les recherches s’articulent autour de trois axes :
Genre et rapports sociaux de sexe
Rapports de classe, inégalités, mobilités sociales
Sociologie, histoire et théorie du politique
Et deux axes émergents :
Arts, savoirs et culture
Postcolonialisme et rapports sociaux de race
décidera début décembre des soutiens qu’il apportera aux candidatures CNRS pour la campagne 2020.
Les candidat.es intéressé.es sont invité.es à prendre contact dès que possible avec la direction de l’équipe du Cresppa où il/elle souhaite présenter son projet, et ce sans attendre la date limite d’envoi du dossier.
Les sites Internet des trois équipes qui composent le CRESPPA présentent les recherches qui y sont menées. Le dossier de demande de soutien est à envoyer au plus tard le 21 novembre 2019, pour l’une des trois équipes :
– Équipe Culture et Sociétés Urbaines : Référents : Lorenzo Barrault-Stella (lorenzo.barrault-stella@cnrs.fr),  Cedric Lomba (cedric.lomba@cnrs.fr)
– Équipe Genre,Travail et Mobilités : Référent.es : Carole Brugeilles (carole.brugeilles@parisnanterre.fr), Michel Kokoreff (michel.kokoreff@univ-paris8.fr)
– Équipe Laboratoire Théories du Politique : Référent.es : Christine Cadot (christine.cadot@univ-paris8.fr), Laurent Jeanpierre (laurent.jeanpierre@univ-paris8.fr)
Le dossier à envoyer doit comprendre :

  • un projet (ou une première version d’au moins 15 000 signes qui présente le projet davantage que le parcours scientifique)
  • un C.V., incluant la liste de ses publications et communications
  • une copie de ses principales publications
  • un résumé de la thèse et si il est disponible, le rapport de soutenance de thèse
  • l’intitulé du ou des concours présentés

Les candidat-e-s recevront une réponse de la direction de l’équipe qu’ils/elles auront contactée au plus tard le 9 décembre.
Chaque équipe s’engage, si le projet est soutenu, à apporter une aide à sa finalisation et à la préparation des auditions.
En cas de question sur les thématiques scientifiques du CRESPPA ou la procédure de soutien, il est possible d’écrire aux responsables des équipes ci-dessus indiqués ou à la direction de l’UMR (cresppa@cnrs.fr).

Centre universitaire de recherches sur l’action publique et le politique – Épistémologie des sciences sociales (CURAPP-ESS, UMR 7319)

Les candidat.e.s aux concours du CNRS (sections 35, 36, 40 et CID 53) peuvent solliciter le soutien du Centre universitaire de recherches sur l’action publique et le politique – Épistémologie des sciences sociales (CURAPP-ESS, UMR 7319, CNRS – UPJV, Amiens).
Les personnes intéressées sont invitées à envoyer par mail, impérativement avant le lundi 18 novembre 2020 dernier délais :
un CV détaillé
– une première version (la plus aboutie possible) de leur projet de recherche
– un paragraphe précisant leur intérêt pour le laboratoire (ce paragraphe peut être inséré directement dans le projet de recherche)
– leur rapport de soutenance (si disponible)
– une publication significative
Dans le corps du message, les candidat.e.s indiqueront le titre de leur thèse, le titre du projet, la ou les section.s envisagée.s ainsi que le ou les axes du laboratoire dans lesquels le projet s’inscrit.
Seront examinés avec une attention particulière les projets qui témoignent d’une cohérence avec les thématiques du laboratoire et d’une motivation à s’inscrire durablement dans sa dynamique de recherche. Afin d’assurer un accompagnement personnalisé de qualité, le CURAPP-ESS ne pourra malheureusement pas accepter toutes les demandes de soutien.
Le mail comportant le message et les pièces jointes doit être transmis à : Isabelle Gouarné (igouarne@gmail.com), Paul Pasquali (pasqualipaul@gmail.com) et Ana Perrin-Heredia (aperrinheredia@gmail.com).
L’équipe du CURAPP-ESS est composée de chercheurs, d’enseignants-chercheurs, de doctorants et d’ingénieurs en science politique, droit, science de l’éducation, sociologie et philosophie. Orienté à l’origine vers l’étude des fonctions de l’État dans les sociétés contemporaines, le Centre Universitaire de Recherches sur l’Action publique et le Politique, Epistémologie et Sciences Sociales couvre désormais un vaste ensemble de recherches en science politique, en sciences sociales et en philosophie. Elles vont de l’étude des échelles de l’action publique (du niveau local au niveau mondial) à celle des formes de politisation, en passant par l’analyse de la production et des usages sociaux des savoirs et des normes, notamment dans l’histoire des sciences sociales, la philosophie et le droit. Enfin, ces travaux qui fédèrent des chercheurs issus de disciplines différentes sont attentifs aussi bien aux sexualités qu’aux politiques publiques qui traitent des minorités, des handicaps et de l’égalité hommes-femmes.
Ces recherches se structurent autour de trois axes et un axe transversal :
Axe 1. Action publique, acteurs privés : interactions, régulations, espace.
Axe 2. Rapports sociaux, socialisations, politisations
Axe 3. Normes et réflexivités
Axe transversal. Genre
Pour plus de détails, voir le site du laboratoire : https://www.u-picardie.fr/curapp/

Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (CLERSÉ, UMR 8019)

Les candidat·e·s aux concours du CNRS (sections 36, 37, 38 et 40) sont chaleureusement invité·e·s à solliciter le soutien du Centre lillois d’études et de recherches sociologiques et économiques (CLERSÉ, UMR 8019, CNRS/Université de Lille).
Pour ce faire, nous les prions de contacter rapidement Bernadette Tillard (bernadette.tillard@univ-lille.fr) et Richard Sobel (richard.sobel@univ-lille.fr), ainsi que Anne Bory (anne.bory@univ-lille.fr) et Grégory Salle (gregory.salle@univ-lille.fr) pour les informer de leur souhait, avant de faire parvenir avant le 19 novembre les documents suivants :
– pré-projet de recherche
– CV
– rapport de soutenance de thèse (si disponible)
Les candidat·e·.s seront informé·e·s dès que possible, fin novembre, de la décision d’un soutien formel, qui se traduira en premier lieu par un accompagnement par des membres du CLERSÉ dans la finalisation du dossier de candidature (une audition blanche sera organisée début 2020 le cas échéant).
Laboratoire pluridisciplinaire, le CLERSÉ associe sociologues, économistes et anthropologues au sein de trois axes de recherche :
– « Ancrages et dynamiques comparés du politique »
– « Mondes du travail et mondes privés »
– « Économies et sociétés : développement, richesse, innovation et régulation »
Plus de précision sur le (nouveau) site : https://clerse.univ-lille.fr/

Centre Maurice Halbwachs (UMR 8097)

Les candidat-e-s aux concours chercheurs du CNRS souhaitant demander un rattachement au Centre Maurice Halbwachs (UMR 8097 – CNRS/ENS/EHESS) sont invité-e-s à prendre contact  avant le 1er décembre 2017 avec les responsables des équipes du Centre en fonction de leurs centres d’intérêts. Il est souhaitable de leur transmettre le plus rapidement possible CV et pré-projet.
Généraliste, le CMH défend une conception de la recherche pluraliste portant attention aux rapports sociaux et à leurs recompositions, à l’aide de méthodes empiriques diversifiées.
Le centre est organisé en quatre équipes, dont les priorités pour ce concours sont les suivantes :
– L’équipe ERIS (Équipe de Recherche sur les Inégalités Sociales) dirigée par Serge Paugam (paugam@ehess.fr)
Thèmes : Analyse de la formation et de la reproduction des inégalités sous les angles suivants : « Territoires, ségrégation et discrimination », « Trajectoires, cycles de vie et ruptures », « Perception des inégalités et de la pauvreté », « Régulation normative et politique des inégalités ».
– L’équipe ETT (Enquêtes, terrains, théories), dirigée par Bertrand Müller (bertrand.muller@ens.fr)
Thèmes : Famille et santé : approches sociologique et économique ; travail, mode de vie et recomposition des classes sociales ; histoire sociale des sciences sociales et sociologie des sciences ; sociologie du politique : formes du politique, organisations et mouvements politiques; anthropologie de l’écrit, histoire et sociologie des formes de la documentation.
– L’équipe GRECO (Groupe de recherche sur la cohésion et la justice sociale), dirigée par Michel Forsé (michel.forse@ens.fr).
Thèmes : Justice sociale, cohésion sociale, représentations des inégalités, éthique médicale, immigration, méthodologie quantitative
– L’équipe PRO (Professions, Réseaux, Organisations) dirigée par Sophie Pochic (sophie.pochic@gmail.com).
Thèmes : mondes économiques, financiarisation et globalisation; genre, classe, race et discriminations au travail; mobilisations, engagements et droit; les professions, leurs formations et frontières.
Bénéficiant d’une triple tutelle du CNRS, de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales et de l’École Normale Supérieure, le CMH est localisé sur le campus Jourdan de l’ENS Paris.
Pour une présentation approfondie du Centre, voir son site : http://www.cmh.ens.fr/

Institut de Recherche Interdisciplinaire en Sciences Sociales (IRISSO, UMR 7170 – 1427)

Le Laboratoire IRISSO (UMR CNRS INRA 7170 – 1427 / Université Paris-Dauphine – PSL) invite les candidat-e-s aux concours CNRS 2020 pour les sections 36 et 40 à prendre contact avec les membres du laboratoire (coordonnées en bas de ce mail).
Les candidat-e-s enverront un CV, leur rapport de soutenance de thèse et un projet de recherche (y compris dans une version provisoire) pour le 28 novembre 2019. Les candidat-e-s seront informé-e-s au début du mois de décembre de leur soutien éventuel par l’IRISSO en fonction de la qualité de leur dossier et de la proximité de leur objet de recherche avec les axes du laboratoire. Les candidat-e-s indiqueront dans le corps du message transmis au laboratoire : le titre de la thèse, le titre du projet ainsi que le ou les axes dans lesquels ce dernier s’inscrit.
Une présentation détaillée des axes de recherche (Axe 1 Capitalismes : finance, travail, entreprises / Axe 2 Démocraties : gouvernements, savoirs, participations politiques et médias) et des thématiques transversales de l’IRISSO (Genre / International / Méthodes) est disponible au lien suivant : https://irisso.dauphine.fr/fr/recherche.html
Les candidat-e-s soutenu-e-s par l’IRISSO seront mis en relation avec les membres du laboratoire proches de leur objet au début du mois de décembre pour faire relire leur projet, et participer à des auditions blanches au début de l’année 2019.
Merci de bien vouloir contacter conjointement Claire Beaugrand (c.b.beaugrand@gmail.com) Catherine Cavalin (catherine.cavalin@dauphine.psl.eu), Malcom Ferdinand (malcom.ferdinand@dauphine.psl.eu).
Pour les candidatures en économie (section 37), merci de contacter Thierry Kirat (thierry.kirat@dauphine.psl.eu).
Pour ceux qui désireraient intégrer spécifiquement l’équipe Laboratoire Communication et Politique (LCP) de l’IRISSO (sections 36, 40 ou 53), merci de contacter Isabelle Veyrat-Masson, directrice de l’équipe LCP-IRISSO (isabelle.veyrat-masson@dauphine.psl.eu).

Institut des Sciences sociales du Politique  (ISP, UMR 7220)

Les candidat.e.s au concours 2020 Chargé.e de recherche du CNRS qui souhaitent rejoindre l’Institut des Sciences sociales du Politique  (ISP, UMR 7220) peuvent envoyer leurs demandes de soutien avant le 30 novembre 2019 au directeur du laboratoire Olivier Le Noé (olenoe@parisnanterre.fr), avec en copie  UMR7220_concours@cnrs.fr
Les demandes de soutien doivent être accompagnées :
– d’un CV détaillé
– du rapport de soutenance de thèse, si disponible
– et d’une première version du projet de recherche
Les candidat.e.s au concours seront ensuite soutenu.e.s et accompagné.e.s par les membres de notre laboratoire dans la finalisation de leur projet de recherche et dans la participation aux auditions blanches.
L’ISP est un laboratoire pluridisciplinaire, composé de chercheur.e.s, d’enseignant.e.s-chercheur.e.s, de doctorant.e.s et d’ingénieur.e.s en science politique, histoire, sociologie et sociologie du Droit.
A compter de janvier 2020, les recherche de l’ISP se déploieront sur 4 axes thématiques :
« Genre, race et classe : du local au global »
« Production et circulation des savoirs, des normes et des techniques »
« Violences, conflits, mobilisations »
« Formations et transformations des Etats – Du jeu national à l’enjeu transnational »
Pour plus d’informations sur le laboratoire, l’équipe qui le compose et les axes qui le structurent, voir notre site : http://www.isp.cnrs.fr/

Les Afriques dans le Monde (LAM, UMR 5115)

Les candidat.e.s au concours 2020 de Chargé.e.s de Recherche du CNRS qui souhaitent rejoindre LAM (Les Afriques dans le Monde, UMR 5115 CNRS / Sciences-Po Bordeaux) et veulent demander notre soutien sont invité.e.s à contacter la direction (Dominique Darbon : direction.lam@sciencespobordeaux.fr ), en mettant Elara Bertho (e.bertho@sciencespobordeaux.fr ), Alice Corbet (a.corbet@sciencespobordeaux.fr) et Hélène Charton (h.charton@sciencespobordeaux.fr) en copie.
Merci de joindre votre dossier de candidature (CV et projet de recherche, même provisoire) le plus rapidement possible et au plus tard le 3 décembre 2019.
Les candidat.e.s soutenu.e.s par LAM pourront être accompagné.e.s et bénéficier d’un entraînement à l’audition (oral blanc).
LAM est une équipe pluridisciplinaire, rassemblant actuellement des historiens, littéraires, anthropologues, géographes, économistes, juristes et politistes (sections 33, 35, 36, 38, 39 et 40 du CNRS).
Les chercheu.se.r.s du LAM convergent vers l’analyse du politique et du social dans les Afriques, comprises comme l’Afrique subsaharienne, Afrique du nord (et par extension Moyen orient), et les mondes transatlantiques issus de la traite (Caraïbes).
Les recherches menées à LAM sont structurées en 3 axes :
1) Etat, institutions, citoyenneté
2) Ressources, inégalités, conflits
3) Imaginaires, circulations, médiations
Voir le détail  sur notre site : http://lam.sciencespobordeaux.fr/

Laboratoire méditerranéen de Sociologie (LAMES, UMR 7305)

Les candidats au concours CNRS [section(s) 36 et/ou 40] qui souhaitent bénéficier du soutien du LAMES (Laboratoire méditerranéen de Sociologie, UMR 7305, Aix-Marseille Univ, CNRS) sont invités à prendre contact avec Pierre Fournier et Sylvie Chiousse en leur adressant au plus tard le 30 novembre 2019 :
– un projet de recherche (le plus abouti possible),
– une lettre de motivation justifiant le choix du LAMES,
– un CV (avec un résumé de la thèse),
– éventuellement le rapport de soutenance de thèse, voire les pré-rapports si la thèse n’a pas encore été soutenue.
Les candidatures devront s’inscrire dans un des axes de recherche du LAMES
Axe 1 : Questions environnementales et dynamiques sociales territorialisées. Urbanités, industries, énergies, risques, groupes sociaux
Axe 2 : Recompositions migratoires en Méditerranée : mobilités, genre, frontières
Axe 3 : Education et cultures, à l’ère numérique
Axe 4 : Déviance et action publique
La décision de soutenir formellement les candidats sera prise à la mi-décembre après examen par le Conseil de laboratoire et les lettres de soutien seront adressées à cette date.
Les candidats soutenus pourront bénéficier d’un accompagnement personnalisé – aide à la rédaction finale du projet et préparation à l’oral.
http://lames.cnrs.fr/

Laboratoire techniques, territoires et sociétés (LATTS, UMR 8134)

Les candidat.e.s au concours CNRS 2020 (sections 36, 39, 40, 52) souhaitant obtenir le soutien du Laboratoire techniques, territoires et sociétés (LATTS, UMR 8134, CNRS, Ecole des ponts, Université Paris Est) sont invité.e.s à faire parvenir leur pré-projet pour le 4 novembre 2019.
Merci d’envoyer ce document ainsi qu’un bref CV et une lettre motivant votre demande de soutien à François-Mathieu Poupeau (fm.poupeau@enpc.fr), directeur adjoint du LATTS, et Ludovic Halbert (ludovic.halbert@enpc.fr), responsables de l’accompagnement des candidat.e.s.
Les candidatures feront l’objet d’un suivi personnalisé (retour sur le pré-projet, aide à la constitution du dossier, audition blanche).
Une réunion de présentation devant le comité d’évaluation des candidatures du LATTS sera également programmée début décembre.
Pour information ou rappel sur les domaines de recherche du laboratoire, vous pouvez consulter le site suivant : https://latts.fr

Laboratoire d’Économie et de Sociologie du Travail (LEST, UMR 7317)

En prévision des concours CNRS, le LEST invite les candidat.e.s sollicitant son soutien à adresser leur projet avant le 2 décembre 2019.
Pour les candidat·e·s aux concours chercheur·e·s CNRS 2020 en sections 36, 37, 39 et 40 qui souhaiteraient solliciter le soutien du LEST, doivent adresser avant le 2 décembre 2019 au directeur du laboratoire M. Thierry Berthet [thierry.berthet@univ-amu.fr] les pièces suivantes pour examen par le Conseil de laboratoire de l’unité :

Les candidat.e.s au concours seront soutenu.e.s et accompagné.e.s par les membres du laboratoire dans la rédaction de leur projet de recherche ainsi que dans la préparation aux auditions.

Littoral Environnement et Sociétés (LIENSs, UMR 77266)

L’UMR interdisciplinaire LIENSs (Littoral Environnement et Sociétés), CNRS-Université de La Rochelle qui a pour objet l’étude du littoral en tant que socio-écosystème souhaite renforcer sa composante en Sciences Humaines et Sociales, en accueillant des chercheur.e.s intéressé.e.s par la démarche interdisciplinaire et susceptibles de renforcer ses travaux sur les territoires littoraux et les politiques qui y sont menées.
Si vous êtes intéressé.e.s par le projet du LIENSs et souhaitez demander son soutien pour les prochains concours CNRS, il vous est demandé de prendre contact avec la direction du laboratoire (olivier.de_viron@univ-lr.fr), en lui adressant un CV et un bref descriptif du projet que vous souhaitez proposer, avant la fin du mois de novembre.
Les candidat.e.s soutenu.e.s par l’unité pourront bénéficier d’un soutien pour l’élaboration de leur dossier et, le cas échéant, pour des auditions blanches.
L’UMR compte environ 15 CR ou DR CNRS, et 55 enseignants-chercheurs, dans des disciplines variées (Chimie, biologie, écologie, sciences de la Terre, géographie, histoire, droit, science politique), et une trentaine d’ingénieurs et de techniciens.
https://lienss.univ-larochelle.fr

Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique (LISE-CNAM, UMR 3320)
Les candidat.e.s aux concours du CNRS (sections 36, 40 et CID 53) peuvent solliciter le soutien du Laboratoire interdisciplinaire pour la sociologie économique (LISE-CNAM, UMR 3320, Paris).
Les personnes intéressées sont invitées à envoyer, impérativement avant le 1er  décembre 2019, à Ferruccio Ricciardi (ferruccio.ricciardi@lecnam.net) avec en copie Corinne Gaudart (corinne.gaudart@lecnam.net) :
•  un CV détaillé
•  leur rapport de soutenance
•  une première version (la plus aboutie possible) de leur projet de recherche (dans lequel sera également inséré un paragraphe précisant leur intérêt pour le laboratoire).
Une réponse du LISE sera envoyée le 6 décembre au plus tard. Les candidat-e-s sélectionné-e-s par le conseil de laboratoire pourront bénéficier d’un soutien personnalisé (aide à la rédaction du projet et à la préparation de l’audition). Le laboratoire désignera un membre référent pour suivre et conseiller chaque candidat-e jusqu’à la finalisation du projet.
L’équipe du LISE est composée de chercheurs, d’enseignants-chercheurs, de doctorants et d’ingénieurs en sociologie, science politique, droit, histoire, ergonomie et sciences de gestion. Fondé en 2004 avec pour ancrages principaux la sociologie du travail et des organisations, et la sociologie de l’entreprise, le laboratoire a rapidement développé des travaux reconnus dans le champ du travail social, de l’économie sociale et solidaire, des politiques de l’emploi, des relations professionnelles ainsi que du genre et des discriminations. Son nouveau projet scientifique vise désormais à contribuer à la compréhension sociologique, mais aussi politique, économique et historique, des dynamiques et formes institutionnelles qui s’inventent aujourd’hui dans les domaines du travail, de l’emploi et de la protection sociale, en privilégiant notamment trois entrées : la construction des problèmes publics, les expérimentations sociales et le travail de catégorisation.
Ces recherches se structurent autour de trois axes : Axe Travail ; Axe PASS (Politiques, actions sociales et solidarités) ; Axe G2D (Genre, droit, discriminations)
Pour plus de détails, voir le site du laboratoire : http://lise-cnrs.cnam.fr

Laboratoire Interdisciplinaire Sciences, Innovations Sociétés (LISIS, UMR 9003)

Les candidat.e.s aux concours du CNRS (sections 36, 40 et CID 52, 53) peuvent solliciter le soutien du LISIS.
Les personnes intéressées sont invitées à prendre contact avant le 9 décembre 2016 avec la direction du LISIS (joly@inra-ifris.org et david.demortain@inra.fr). Merci de joindre au courriel un CV détaillé, une lettre de motivation, le rapport de soutenance (si disponible), une publication significative, une première version du projet de recherche.
L’enjeu des recherches du LISIS est de comprendre les transformations sociales et politiques liées à l’innovation scientifique et technique dans notre rapport à l’environnement, à la globalisation économique et à la digitalisation des mondes sociaux et professionnels. Il s’agit, d’une part, de travailler sur les transformations conjointes des façons de produire des connaissances et des façons de gouverner (saisies à la fois dans l’analyse des organisations, de l’action publique et de la construction des marchés) et, d’autre part, d’analyser ces transformations à différentes échelles, en conduisant des enquêtes dans de nombreux espaces (des laboratoires de recherche ou des exploitations agricoles aux agences réglementaires en passant par les organisations internationales) et en associant méthodes d’enquête qualitatives et traitement de grands corpus de données.
Pour plus de détail, voir le site du LISIS : :www.umr-lisis.fr.
Les candidat.e.s soutenu.e.s par le LISIS bénéficieront d’une aide à la rédaction de leur projet et d’une préparation pour leur éventuelle audition.

Observatoire sociologique du changement (OSC, UMR 7049)

L’Observatoire sociologique du changement, UMR 7049, soutient les docteur·e·s motivé·e·s pour préparer le concours de chargé·e de recherche 2020 du CNRS. Choisir l’OSC leur permettra rejoindre une équipe de recherche très dynamique, à dimension humaine, reconnue en France et à l’international pour ses travaux sur les inégalités et la stratification sociale.
Les demandes de soutien peuvent être envoyées jusqu’au 3 décembre, accompagnées d’un C.V. et d’un descriptif du projet de recherche, par courriel à  la secrétaire générale Marie Ferrazzini (marie.ferrazzini@sciencespo.fr) et  à la directrice de l’unité Mirna Safi. Il est aussi possible de prendre rendez-vous au préalable avec Mirna Safi pour en savoir plus sur l’environnement de recherche à l’OSC.
Fondé en 1988, l’OSC étudie les dynamiques d’ensemble des sociétés contemporaines dans une perspective comparée. Les travaux sont ancrés dans une sociologie empirique faisant appel à des méthodes quantitatives, qualitatives et expérimentales, combinant des approches micro et macro. Les principaux domaines de recherche interrogent les inégalités sociales sous différents angles : inégalités socioéconomiques, urbaines, scolaires, numériques, de genre, ethnoraciales, liées au handicap… Les chercheurs du centre sont particulièrement compétents dans l’analyse comparative de l’Etat-Providence, des politiques éducatives, des migrations internationales, de la ségrégation urbaine, des pratiques culturelles, des dynamiques familiales, de l’usage des emplois de temps, des trajectoires professionnelles, de la mobilité sociale…
Les membres de l’OSC sont fortement impliqués dans l’enseignement de la sociologie à Sciences Po. Certains sont affiliés au Laboratoire Interdisciplinaire d’Evaluation des Politiques Publiques ou au MaxPo.
Plus d’informations sur notre site Internet http://www.sciencespo.fr/osc/fr et sur Twitter https://twitter.com/OSC_SciencesPo.

PACTE (UMR 5194)

  • Le laboratoire PACTE (UMR 5194 CNRS/Université Grenoble Alpes/SciencePo Grenoble) invite les candidat.e.s aux concours CNRS 2017 pour les sections 36, 39, 40, 52 et 53, qui souhaiteraient demander le soutien de notre unité, à se reporter au calendrier et aux indications ci-après.
    Les dossiers de candidature provisoires sont attendus jusqu’à fin novembre 2019. Les candidat.e.s seront informé.e.s au plus tard mi-décembre 2019 de leur soutien éventuel par le laboratoire PACTE en fonction de la qualité du dossier et de la proximité de l’objet de recherche des candidat.e.s avec les axes des équipes du laboratoire.
    Le laboratoire PACTE est structuré en cinq équipes, disposant chacune d’un.e référent.e pour les recrutements CNRS :
  • Equipe Gouvernances : Céline Belot, celine.belot@sciencespo-grenoble.fr
  • Equipe Régulations : François Bonnet, francois.bonnet@umrpacte.fr
  • Equipe Villes et territoires : Sonia Chardonnel, sonia.chardonnel@univ-grenoble-alpes.fr
  • Equipe Justice sociale : Laura Péaud, laura.peaud@univ-grenoble-alpes.fr
  • Equipe Environnements : Coralie Mounet, coralie.mounet@univ-grenoble-alpes.fr
  • Voir les projets scientifiques des équipes de PACTE : https://www.pacte-grenoble.fr/page/equipes Les candidat.e.s soutenu.e.s par le laboratoire PACTE et déclaré.e.s « admis à poursuivre » (auditionné.e.s) pourront solliciter l’équipe proche de leur thématique pour organiser des auditions blanches au début de l’année 2020.
Mi-octobre / mi- novembre Les candidat.e.s CNRS intéressé.e.s par le laboratoire PACTE prennent contact avec le ou la référent.e de l’équipe à laquelle ils souhaitent s’associer pour un premier échange sur leurs motivations et leur projet.
Fin novembre Les candidat.e.s envoient une version avancée de leur dossier de candidature* à leurs référents CNRS à PACTE. Ce pré-projet fera l’objet d’un avis scientifique de la part d’un membre du laboratoire.
Début décembre Publication par le CNRS des postes ouverts au concours
mi-décembre Le laboratoire PACTE informe chaque candidat.e de son soutien ou non, et le cas échéant, de points d’amélioration dans son dossier.
mi-décembre Rédaction et envoi directement par le laboratoire Pacte au CNRS d’une lettre de soutien aux candidat.e.s retenu.e.s.
Début janvier Clôture de la période de soumission des candidatures au CNRS

 

*Cette version du dossier de candidature comprend un cv, un pré-projet scientifique, le procès verbal de la soutenance de thèse. Les candidat-e-s aux sections 36, 39, 40, 52 et 53 sont invité.e.s à prendre connaissance des critères d’évaluation ainsi que des recommandations émises par leurs sections respectives.

Laboratoire Printemps (Professions, Institutions, Temporalités, UMR 8085 CNRS)

Les candidat(e)s aux concours CNRS 2020 pour les sections 36 et 40 qui souhaitent demander le soutien du laboratoire Printemps (Professions, Institutions, Temporalités, UMR 8085 CNRS/UVSQ) sont invités à prendre contact avec Isabelle Frechon (isabelle.frechon@uvsq.fr), Morgan Jouvenet (morgan.jouvenet@uvsq.fr), Marc Joly (marc.joly@uvsq.fr) et Patrick Hassenteufel (patrick.hassenteufel@uvsq.fr). Nous les invitons à envoyer à ces trois adresses mail, au plus tard pour le lundi 2 décembre 2019, les documents suivants :
–       Un CV
–       Le rapport de soutenance de thèse (si disponible)
–       Un projet de recherche provisoire
–       Une courte lettre de motivation précisant au titre de quelle(s) section(s) s’effectuera la candidature et comment le projet s’articule avec les axes de recherche de notre unité.
Le soutien du laboratoire prendra la forme d’un accompagnement individuel dans la finalisation du projet de recherche (décembre 2019). Des auditions blanches seront ensuite organisées au début de l’année 2020.
Le Laboratoire Printemps est une UMR CNRS – Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines (Paris-Saclay). Il associe des sociologues, des démographes et des politistes autour de quatre dimensions transversales : le genre, les temporalités, les mobilités et la socialisation. Elles sont au cœur de trois axes de recherche :

  1. Sociologie du travail et des mondes professionnels
  2. Sociologie de l’action publique (dans le domaine des politiques sociales en particulier)
  3. Sociologie des sciences et de la quantification

Le laboratoire Printemps est très impliqué dans des coopérations de recherche, non seulement au sein de Paris-Saclay, mais aussi avec Sciences Po Saint-Germain-en-Laye.
Pour plus d’informations : http://www.printemps.uvsq.fr/

Laboratoire SAGE (Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe, UMR 7363)

Les candidat.e.s aux concours du CNRS dans les sections 33, 35, 36, 38, 39, 40 et 53 peuvent solliciter le soutien du Laboratoire SAGE (Sociétés, Acteurs, Gouvernement en Europe) UMR 7363, CNRS et Université de Strasbourg.
Les personnes intéressées sont invitées à :
1. Faire une déclaration d’intention à Hélène Michel  (helene.michel@unistra.fr) avec en copie Marine de Lassalle (Marine.Delassalle@misha.fr).
2. Envoyer d’ici le 1er décembre 2019 (aux mêmes adresses) les pièces suivantes :
– un CV,
– le rapport de soutenance de thèse (si disponible),
– une publication significative (PDF),
– une première version de leur projet de recherche (Le projet n’a pas besoin d’être parfaitement abouti, mais un projet plus avancé permet souvent une aide plus efficace aux candidats.)
L’UMR SAGE regroupe 9 chercheurs CNRS, 57 enseignants-chercheurs titulaires sur poste, 8 ingénieurs et technicien et 68 doctorants.
Cette unité pluridisciplinaire (anthropologie, démographie, droit, psychologie sociale, science politique, sociologie) réunit des chercheurs qui travaillent sur les processus de transnationalisation et sur les transformations des structures et des dynamiques sociales et politiques qu’ils induisent. Dans cette perspective, une attention particulière est portée à la sociologie des acteurs, à l’élaboration et la mise en œuvre de normes et de dispositifs publics et à la genèse d’enjeux sociétaux (environnement, santé, vieillissement, vulnérabilités sociales, culture, villes, …) ainsi qu’à leurs dynamiques de territorialisation à différentes échelles.
Les travaux des membres de l’UMR se caractérisent par le travail empirique permettant de tester des hypothèses théoriquement fondées et par le croisement de méthodes à la fois qualitatives et quantitatives en sciences sociales (archives, enquêtes ethnographiques, analyses de données quantitatives, sources numériques) permettant une pluridisciplinarité intégrée autour de questionnements communs.
Les travaux contribuent à 6 axes scientifiques principaux:
1. Représentation politique et reconfiguration des champs du pouvoir en Europe (JP. Daloz et S. Michon);
2. Environnement, santé, sciences et société (C. Bonah et M.-P. Campoux-Duffrène);
3. Production, circulation et critique des savoirs (M. Hadjiisky et W. Keim);
4. Population, inégalités et politiques sociales (A. Debauche et P. Cordazzo);
5. Transformation des biens symboliques : culture et médias (J. Sedel et J. Sinigaglia);
6. Dynamiques territoriales, villes et mobilités (P. Hamman et T. Ramadier).
Pour plus d’informations : http://sage.unistra.fr/

Triangle (UMR 5206)

Dans la perspective de l’ouverture prochaine des concours chercheurs au CNRS, les candidats qui désireraient obtenir l’appui de Triangle (UMR 5206 du CNRS, Sections 40, 37 et 35 ), sont invités à envoyer leur candidature à la direction du laboratoire avant le 6 décembre 2019 (en l’envoyant directement au secrétaire général de l’UMR : pascal.allais@ens-lyon.fr)
Le conseil de laboratoire attribuera les dossiers à des rapporteurs. Le dossier doit contenir un CV, un projet de recherche (en voie de finalisation), le rapport de soutenance de thèse et éventuellement quelques publications… C’est sur cette base que le laboratoire pourra apprécier le soutien à apporter à la candidature.
Le laboratoire est structuré en 4 pôles :
– Action Publique (axes : Savoirs, dispositifs et normes de gouvernement ; Santé et politique ; Etudes urbaines)
– Politisation et Participation (axes : Classes populaires, dynamiques de participation et de mobilisation ; Travail de représentation politique et syndical ; Les langages du politique)
– Economie : histoire, institutions et société (axes :  Histoire de la pensée économique ; Philosophie économique ; Économie des institutions et économie sociale )
– Pensée politique et sciences sociales (axes : « Philosophie politique, histoire de la pensée politique » ; « Philosophie des sciences sociales » ;  « Sciences sociales et circulation des savoirs »)
Le laboratoire compte également trois chantiers transversaux  : Genre et Politique / Humanités Numériques/ Politiques de la formation, de l’éducation et du savoir
UMR 5206 du CNRS , le laboratoire a pour tutelles universitaires : l’ENS de Lyon, l’ Université Lumière  Lyon2, Sciences po  Lyon, l’Université Jean Monnet (Saint Etienne).
Triangle est engagé dans deux labex : IMU (Intelligence des mondes urbains) et COMOD (Constitution de la modernité : raison, politique, religion).
Pour plus de renseignements précis  sur les pôles, contrats de recherche et activités des membres : http://triangle.ens-lyon.fr/