le portail de la science politique française

rechercher

Actualité

En quoi le BREXIT interroge-t-il les modèles d’analyse de la science politique ?

La Revue française de science politique lance un appel à propositions d’articles pour un dossier à paraître en octobre 2021 sur le thème : « En quoi le BREXIT interroge-t-il les modèles d’analyse de la science politique ? ». Les propositions sont à envoyer avant le 1er décembre 2020.

Le BREXIT, encore aujourd’hui incertain quant à ses modalités précises, est l’un des événements les plus importants de l’histoire européenne contemporaine. Décidé en juin 2016 à la suite d’un référendum organisé par David Cameron, il a déclenché l’article 50 du traité sur l’Union européenne (UE) et a débouché sur le retrait du Royaume-Uni de l’UE le 31 janvier 2020 à minuit (heure de Bruxelles).

Épisode inédit, la sortie du Royaume-Uni de l’UE a d’ores et déjà fait l’objet de publications scientifiques dont la Revue française de science politique (RFSP) a commencé à rendre compte de manière régulière dans ses chroniques bibliographiques. Ses conséquences sur le fonctionnement de l’UE, en matière d’économie politique ou encore de relations internationales, ont ainsi fait l’objet d’investigations rapides et souvent convaincantes. Au-delà de l’événement lui-même et de ses conséquences politiques immédiates ou plausibles, le BREXIT offre aussi un prisme précieux pour tester la robustesse ou la pertinence des modèles d’analyse proposés par la science politique.

C’est justement à l’effet du BREXIT sur ces modèles d’analyse, voire sur les théories politiques ou sociologiques qui les informent, que la RFSP entend consacrer un numéro thématique à paraître en octobre 2021. Sans aucune exclusive (les propositions soumises pouvant relever de tous les secteurs de la discipline : études européennes, relations internationales, théorie politique, sociologie politique, sociologie électorale, analyse des politiques publiques, sociologie historique du politique, économie politique…), ce numéro se propose moins de traiter du BREXIT lui-même que de ce que la sortie du Royaume-Uni de l’UE fait à la science politique et à ses modèles analytiques.

Cette sortie provoque-t-elle une remise en cause des modèles d’analyse appliqués à l’UE et les théories de l’intégration régionale ou les théories sur la démocratie européenne ? Que nous dit le BREXIT sur les modèles d’analyse des processus de décision ou des comportements électoraux, voire sur les modèles d’analyse du nationalisme ? Sans prétention d’exhaustivité, ces questions permettent de préciser la posture analytique privilégiée par la revue : ne pas rendre compte des phénomènes associés au BREXIT mais prendre le temps d’en apprécier les effets de rupture ou de conformation des modes d’analyse de la discipline.

Ce numéro spécial comportera 6 à 7 articles (70 000 signes maximum, tout compris, par papier). Nous vous proposons d’envoyer un résumé de votre proposition (deux pages) pour le 1er décembre 2020. Les textes finalisés devront être communiqués au secrétariat de rédaction de la revue (rfsp@sciencespo.fr) pour le 15 mars 2021 et feront l’objet d’une évaluation conforme aux procédures habituelles de la revue. La publication du dossier interviendra dans le volume 71 (5) en octobre 2021.

 

Retrouvez plus d’informations sur la RFSP…