le portail de la science politique française

rechercher

Groupes

Inégalités et discriminations

Le groupe « Inégalités et discriminations » a pour objet de rassembler et de confronter des travaux jusqu’alors menés en ordre dispersé en science politique. La focale est délibérément large, puisque le groupe a vocation à aborder toutes les formes de discrimination à raison de critères prohibés ou susceptibles de l’être (sexe, âge, handicap, « race », orientation sexuelle, etc.), et ce à différentes échelles d’analyse (locale, nationale, internationale et/ou comparative). Toutes les branches de la science politique peuvent ainsi être mobilisées.

 

Constitue une discrimination tout acte ou pratique qui, dans le cadre d’un jeu à somme nulle, détermine l’allocation de biens en quantité limitée et s’avère préjudiciable à au moins un individu du fait de son appartenance à un groupe saillant, défini à raison d’un critère de distinction prohibé ou qui devrait l’être, sans être indispensable à la réalisation d’un objectif à caractère impérieux. Ainsi conçue, la discrimination n’est que l’un des processus générateurs d’inégalités, qui s’articulent à d’autres tels la ségrégation, la stigmatisation et la violence physique notamment.

Largement issue du droit, dont elle tire sa valeur de référence commune et de base de mobilisation potentielle, la notion de discrimination a fait l’objet d’élaborations parallèles ou concurrentes dans une pluralité de cadres disciplinaires (économie, psychologie sociale et philosophie, entre autres). L’apport de la science politique à ces réflexions est plus récent et sans doute plus hétérogène. Le groupe « Inégalités et discriminations » a donc pour objet premier de réunir et de confronter des travaux sur les discriminations jusqu’alors menés par des politistes en ordre dispersé. La focale est délibérément large, puisque sont a priori inclues toutes les formes de discrimination à raison de l’ensemble des critères prohibés ou susceptibles de l’être, quelle que soit l’échelle d’analyse retenue (locale, nationale, internationale et/ou comparative). De même, toutes les composantes de la science politique (sociologie politique, politiques publiques, politique comparée et relations internationales, théorie politique) peuvent être mobilisées dans ce cadre.

À titre préliminaire, au moins trois axes d’analyse peuvent être distingués.

Le premier a trait à la fabrique organisationnelle des discriminations. Comment celles-ci sont-elles produites et légitimées dans et par les organisations et institutions politiques, telles que les administrations, les collectivités locales, les partis, les syndicats, ou encore les associations ?

Le second axe porte sur les inégalités et les discriminations perçues comme matrice d’engagement – comme source et/ou enjeu de mobilisations politiques. Comment les individus réagissent-ils aux discriminations et inégalités dont ils sont victimes? Comment passe-t-on éventuellement de l’expérience individuelle à l’organisation collective? En particulier, quelles sont les conséquences électorales – directes ou indirectes – des processus de discrimination ?

Le troisième porte sur la genèse, la mise en œuvre et les effets des politiques publiques de lutte contre les discriminations, y compris les divers programmes de discrimination positive. Quelles sont les conditions de la constitution – plus ou moins achevée – des discriminations en problème public ? Et quelle est l’efficacité de ces politiques au regard de leurs objectifs – explicites ou implicites ?

 

Responsables scientifiques :

Juillet 2019 / CONGRES AFSP : Le groupe Inégalités et discriminations a organisé l’une des Sections thématiques du 15ème Congrès national de science politique.

Le groupe « Inégalités et discriminations » a organisé trois sessions lors du Congrès de l’AFSP à Bordeaux en juillet 2019. Les treize communications présentées ont permis de faire dialoguer des chercheurs et chercheuses confirmé·e·s avec des doctorant·e·s sur une pluralité de thèmes : la discrimination comme catégorie d’analyse ; la politisation des discriminations ; la production organisationnelle des discriminations dans l’action publique.
Le programme détaillé et les communications sont disponibles ici…

Aucun événement organisé par ce groupe.