le portail de la science politique française

rechercher

CONGRES

Congrès 2017


Le 14ème Congrès de l’AFSP se déroulera du 10 au 12 juillet 2017 à Montpellier dans les locaux de la Faculté de Droit et de Science politique de l’Université de Montpellier.
Pour la première fois de son histoire, l’Association – née en 1949 – organisera son Congrès national dans l’une des villes les plus importantes de l’axe méditerranéen. Ce nouveau rendez-vous de la science politique française se déroulera en partenariat avec la Faculté de Droit et de Science politique de l’Université de Montpellier, le CEPEL, le CIRAD. Par son ampleur (près de 1000 congressistes sont attendus), ce Congrès permettra de mettre à l’honneur l’un des pôles les plus dynamiques de la science politique française en région. Il renforcera également la structuration future des recherches entre les différents pôles scientifiques de la discipline.

Le Conseil d’administration de l’AFSP a décidé de structurer le Congrès de Montpellier autour de trois séries d’activités distinctes. Premièrement, des Sections thématiques (ST) qui visent à permettre de représenter dans toute sa diversité thématique, générationnelle et disciplinaire l’état des travaux de science politique aujourd’hui en France. Le Conseil d’administration de l’AFSP a sélectionné 76 sections thématiques qui se dérouleront sur une session de 4 heures chacune. L’ensemble de ces ST permettra la discussion approfondie de quelques 800 rapports qui seront préalablement publiés en ligne ce site web.

Le deuxième type de rendez-vous se présentera sous la forme d’une Conférence plénière (CP) d’une durée de 2 heures qui permettra de traiter de concert avec les collègues du CEPEL et du CIRAD, co-organisateurs du congrès, de la problématique des effets politiques du changement climatique. Basée sur une série d’interventions prononcées par des collègues français et étrangers, cette CP sera l’objet d’un débat visant à mettre en perspective comparée cette question centrale tant dans les pays du Nord que dans les pays du Sud.

Le Congrès de Montpellier proposera aussi plusieurs Ateliers disciplinaires (AD) d’une durée d’une heure trente qui permettront de débattre collectivement de thématiques associées aux divers métiers des politistes aujourd’hui.